mercredi 5 juillet 2017

Yushoku Summer



Yushoku Summer, 愉色夏,  signifie un été réjouissant, à l'expression joyeuse.
C'est le thème de la phase 11 proposée par le JEC. Elle réunit de nombreuses fleurs propres aux thématiques de l'été japonais comme les campanules, les valérianes, les fleurs de trèfle.... Le choix des couleurs est très important et doit refléter la fraîcheur avec les tons bleu et vert, contrastant avec l'or et l'orange de la chaleur de l'été.
Cet oeuvre est brodée sur du Ro, une soie de kimono fine et ajourée, utilisée pour laisser passer l'air l'été. Les lignes verticales formant des trous dans la soie sont créées en tressant des paires de fils par-dessus un fil de trame central.

mercredi 28 juin 2017

L' Espace MA


Je me suis rendue ce mois-ci à Paris à l'Espace Ma, dans le cadre d'un atelier de création de Temari, dont je vous reparlerai plus longuement dans un article ultérieur.

Au coeur de Paris, l'Espace Ma se veut un "lieu de création, d'échange et de rencontre entre artisans, artistes, et le grand public".
Très aéré, lumineux et verdoyant, il dispose de plusieurs espaces non cloisonnés et interdépendants, permettant tout à la fois d'exposer des oeuvres d'artistes japonais (la plupart disponibles à la vente), de profiter d'un petit salon de thé, d'organiser des ateliers destinés aussi bien à la famille qu'aux créatifs plus aguerris, ou des ateliers autour de la détente comme le yoga.

Atelier de Temari avec l'énergique Naho de Temaricious
Grand espace d'exposition, très zen !!
Vous pouvez apercevoir, dans cette partie de l'exposition des oeuvres très variées autour de la céramique, du papier, du bois... Toutes les oeuvres sont soigneusement mises en valeur et accompagnées d'une courte description.

La démarche originale de l'Espace Ma est de soutenir chaque année des artisans d'une certaine région du Japon, pas forcément connue, pour préserver et promouvoir leur savoir-faire au monde entier. Ils travaillent en ce sens avec l'ONG Peace Winds Japan.
En 2015, ils ont pu soutenir des artisans venant du Tohoku, gravement sinistré par le tsunami.
Cette année, ils ont choisi de promouvoir l'artisanat de la région de Saga, au sud de Fukuoka.




Jacquard Saga Nishiki

Le Nishiki de Saga utilise comme fil de chaîne du papier washi recouvert d'or, d'argent ou de laque. La trame est en fils de soie teints dans une grande gamme de couleurs. Cette technique développée à l'époque d'Edo est aujourd'hui défendue par les tisserandes du Conseil pour le Développement du Saga Nishiki.


Ce magnifique tissu est associé au travail d'ébénisterie de HIROMATSU Toshihiko de l'atelier Asuka. Des lanières de cuir entoilées de washi sont teintes à l'indigo par ASAI Naoyuki, un troisième artiste.


L'ensemble de cette collection porte le nom d'"Ondes".


Détail du métier utilisé pour tisser le Saga Nishiki.


On distingue dans le fil de chaîne le papier washi moucheté d'or.


J'ai craqué pour ces adorables figurines du zodiaque, et les enfants aussi !





Le thème de l'exposition s'articule autour du conte de URASHIMA Tarô, où la tortue y a une place de premier ordre ! Celle-ci est trop mignonne (*^_^*)


Ces pièces de bois assemblées intitulées "Roulis", et réalisées également par HIROMATSU Toshihiko, évoquent l'équilibre fragile de l'oscillation des ailes du papillon, et par-delà, du yin et du yang.


Les superbes boîtes qui suivent ont été créées par SOEJIMA Tarô, de la Maison Soejima Garasu Kôgyô, verrerie centenaire de Saga.


Cette série de boîtes à trois couches représentent les quatre saisons, le mystère du cycle de la vie, le temps qui s'en va et se renouvelle inlassablement. Ce sont les "Boîtes-Monde".


Un grand merci à l'Espace Ma pour m'avoir permise de découvrir ces oeuvres exceptionnelles.
Grâce à eux, j'ai pris conscience de l'extraordinaire variété et de la richesse des savoir-faire des artistes et artisans japonais. Je suivrai avec attention la promotion de ce patrimoine méconnu et inestimable.

Il reste encore bien d'autres oeuvres dont je n'ai pu faire la description ici, alors n'hésitez pas et foncez les admirer !

120 avenue Gambetta à Paris 20e



mercredi 24 mai 2017

Sukiyafukuro, pochette brodée pour la cérémonie du thé

Il est extrêmement gratifiant de concevoir des objets brodés qui pourront servir dans la vie de tous les jours, et pas seulement comme décoration murale.

Mon dernier projet est la conception d'une pochette utilisée lor de la cérémonie du thé, et appelée Sukiyafukuro.


Elle est brodée sur le devant de coquillages utilisés dans le jeu de coquillages Kai awase. Ce jeu très populaire au Japon pendant la période d'Edo (1618-1688) avait pour but de faire correspondre des coquillages dont l'intérieur était peint de scènes élaborées.

www.helenburgess.com


La cordelette servant à fermer la pochette est réalisée en Kumihimo, style Yatsuse, toujours en soie. Si vous souhaitez en savoir plus sur le Kumihimo, n'hésitez pas à visiter le site du Soleil Tissant, qui fournit cours et matériaux sur Paris et en France !

Dos de la pochette


Détail du motif du dos en feuille de Lin ou Asanoha.



L'ouverture de la pochette révèle deux petites chrysanthèmes rondes, symbole impérial, associées à la soie fine utilisée en doublure et dessinée d'éventails en cyprès, également symboles de la Cour Impériale.


Sur le devant, on aperçoit le motif Shippo, qui fait partie des trésors bouddhistes, ainsi que des bambous symboles de longévité !

mardi 23 mai 2017

La Salle de classe de Au Coeur de Soie

Voici un petit aperçu de la salle de classe où sont dispensés les cours de broderie japonaise traditionnelle !
La pièce est cossue mais a l'avantage de donner sur un cadre campagnard, lumineux et verdoyant !!

Les 4 places disponibles dans la salle

Vue sur la vallée et la forêt du Parc Naturel Régional de Chevreuse


lundi 24 avril 2017

Premières Phase 1

Merci aux premières élèves de Phase 1, et bienvenue dans le monde de la broderie japonaise traditionnelle !


Phase 1 Bouquet From the Heart of Japan - © JEC



jeudi 13 avril 2017

Mika Yamada, l'Art de la Broderie

J'ai eu la chance de pouvoir assister au vernissage de l'exposition de l'artiste Mika Yamada : Jardins rêvés, Jardins brodés.
Diplômée de design et d'artisanat d'art à Tokyo, distinguée par de nombreux prix au Japon, Mika Yamada travaille depuis 2015 dans un atelier parisien.
Elle utilise la broderie traditionnelle japonaise et les techniques ancestrales pour créer de grandes oeuvres contemporaines et expérimenter l'association des fils de soie avec de multiples matières : organza, lin, rubans et perles... et même le papier washi !


Elle aime particulièrement s'inspirer des scènes de vie sous-marine ou forestière...
L'un de ses chefs d'oeuvre représente la mousse des sous-bois et la vie des petits insectes, ou mushi 虫, qui la peuplent !

Moss Garden - 2007
C'est une pure merveille ! Elle a transposé cette vie foisonnante et magique sur des boîtes :

Moss Boxes - 2008
La vie aquatique est superbement représentée dans ce tableau :

Shore Crab - 2007
Les petits crabes sont tellement adorables ! Et l'écume est si vivante !


Les carpes Koi garnissant l'intérieur de ces cubes semblent surgir de l'étang pour réclamer des friandises (*^_^*)


Je vous laisse admirer les autres oeuvres toutes aussi sublimes de cette exposition :

Ostorichi - 2006

Ocean - Sea turtle - 2012



Iris - 2008


Carp - 2007

Un immense merci à Mika Yamada et son équipe pour leur accueil chaleureux, ainsi que de me permettre de partager son univers fabuleux !


Je remercie également la Galerie Hayasaki pour leur très belle installation.
Dépêchez-vous, l'exposition ne dure que jusqu'au 23 avril !