samedi 24 décembre 2016

La Ronde des Cordes

Pour fêter la fin de l'année et cette belle veille de Noël, voici la toute première vidéo réalisée par l'association Au Coeur de Soie, sur le travail des cordes.
On voit ici le travail d'un fil plat sur une corde selon la technique yotsumi-gumi, qui nécessite un long travail de préparation de bourrage au préalable.

video

Le fil plat fourni par le Japanese Embroidery Center contient 12 brins de soie. Pour l'utiliser tel quel, il faut le lisser avec une sorte de poinçon japonais que l'on appelle le Tekobari


C'est lors de la phase 5 du cursus JEC que l'on approfondit le travail des cordes. Ici, voici l'ouvrage intitulé Himotaba.


Il existe plusieurs sortes de techniques pour réaliser des cordes. En fil plat, en fil torsadé, avec du fil métallisé, des chevrons...


Ces techniques s'inspirent du travail des cordes tressées japonaises, ou Kumihimo.
Elles servent à maintenir le Obi en place à l'aide de cordelettes tressées en soie, appelées Obijime.


 L'art du Kumihimo est également présent dans la cérémonie du thé, la confection des armures de samouraï, et de nos jours, dans la confection de bijoux et d'objets de décoration.

En France, il est possible de s'initier au Kumihimo avec Atsuko Takenaka et son tout nouvel atelier / boutique, Le Soleil Tissant.

lundi 19 décembre 2016

Voyage au Japon Partie 2 : Kurenai Kai, Togane, Chiba

Pour fêter Noël qui approche, voici la suite du Nuido Trip 2016 avec la découverte de l'école mère située au Japon : Kurenai Kai !


 L'école est située à l'est de Tokyo, à environ 1h30 en voiture, dans la préfecture de Chiba.


Lorsqu'on arrive sur les lieux, on est tout de suite enthousiasmé par la beauté luxuriante de la nature environnante.
Cette glycine au tronc tortueux semble avoir toujours été là !


La salle de cours est spacieuse et extrêmement lumineuse. En cas de forte chaleur, climatiseurs et ventilateurs sont là pour nous rafraîchir. Tout le personnel de Kurenai Kai est aux petits soins pour nous accueillir !


La famille Tamura au grand complet préside le "Morning Talk", au cours duquel nous apprenons le programme de la journée et les points forts évoqués lors du cours.



Les centaines de bobines de soie offrent au regard un panel éblouissant de couleurs !!!


Les échevaux de soie ne sont pas en reste et font ressortir toute la brillance de la soie japonaise.



Nous avons la chance de pouvoir aller visiter plusieurs fois le "Workshop" : c'est dans cette pièce recouverte de tatamis traditionnels, située au coeur même du jardin, que travaillent apprentis et professeurs de Kurenai Kai.


Nous admirons la concentration des brodeurs et la magnificence des ouvrages réalisés sur place.


Force est de constater que nous autres, occidentales, aurions bien du mal à nous agenouiller ainsi toute la journée pour broder !!


Le reste du jardin est superbe également. En septembre-octobre, c'est la saison des "Lycoris Radiata", ou Higan Bana en japonais. Ce sont en fait presque des mauvaises herbes car telles les coquelicots, elles poussent partout, même au fond des talus ! Elles sont le symbole de la transition entre l'été et l'automne, et par extension, entre la vie et l'au-delà...


La petite bambouseraie de l'école est elle aussi majestueuse.


Les bâtiments et les jardins traditionnels de l'école nous plongent directement dans l'atmosphère zen de l'art japonais, et sont un complément merveilleux à l'apprentissage de la la voie du Nuido !

lundi 5 décembre 2016

DATES DE STAGES 2017


Les dates de stages pour 2017 sont parues !!

Pour une phase Initiation ou une phase JEC, prévoyez 4 jours, donc 2 x 2 jours à choisir parmi les dates suivantes :

Jeudi-Vendredi 06 et 07 avril
Jeudi-Vendredi 18 et 19 mai
Jeudi-Vendredi 22 et 23 juin
Jeudi-Vendredi 14 et 15 septembre
Jeudi-Vendredi 02 et 03 novembre
Jeudi-Vendredi 07 et 08 décembre

Samedi-Dimanche 06 et 07 mai
Samedi-Dimanche 10 et 11 juin
Samedi-Dimanche 21 et 22 octobre
Samedi-Dimanche 25 et 26 novembre

Les journées proposées sont de 10h à 17h.

Pour télécharger la plaquette des dates de stages -> Dates de stages 2017

Pour télécharger la plaquette de l'association avec le descriptif des différents stages et le formulaire d'inscription -> Plaquette Au Coeur de Soie

N'hésitez pas à me contacter pour de plus amples renseignements.

lundi 28 novembre 2016

Les Marchés de Noël 2016


Cette année, l'association Au Coeur de Soie sera présente à ces deux Marchés de Noël :

SAMEDI 3 DECEMBRE à MONTFORT L'AMAURY (78) de 10h à 18h


SAMEDI 10 DECEMBRE à SAINT-REMY L'HONORE (78) de 10h à 18h

Vous pourrez également à cette occasion découvrir les créations de KANEKOSHOP, dont les bénéfices de vente seront reversés à l'association.

Je serai également présente pour faire la démonstration de la broderie japonaise traditionnelle ou Nuido.
On vous attend nombreux (ses) !!

Voyage au Japon Partie 1

Après plus de deux ans d'études de la broderie japonaise, je décroche enfin en septembre dernier mon sésame pour la dernière phase du curriculum JEC, qui se déroule.... au Japon !!!
Voilà le prétexte tout trouvé pour découvrir enfin ce pays fascinant !

Accompagnée d'une autre collègue française, nous profitons du tout premier jour, avant l'enregistrement prévu le soir à l'hôtel, pour visiter Narita, ville accueillant l'un des deux aéroports internationaux de Tokyo.



C'est sous une pluie battante que nous parvenons au Shinshôji, 新勝寺, nouveau temple de la victoire, aussi surnommé Narita-san (la Montagne de Narita).


Ce temple affilié au bouddhisme Shingon est l'un des plus étendus de la région du Kantô, bien que peu connu des circuits touristiques habituels. Il est consacré à l'un des Dieux du feu, Fudô Myôô, ou Roi de la Sagesse Imperturbable...


Le grand escalier menant au temple principal est encadré de deux étangs où l'on peut jeter des pièces pour faire un voeu. Eh oui, presque comme en Italie ;)


Il faut secouer la cloche et taper dans ses mains pour invoquer la protection des divinités du lieu.
Notez la guirlande de 1000 grues accrochée sur la droite !


Le mur entourant le temple principal regorge de petites statuettes bouddhistes cachées au milieu des prières gravées sur la pierre et des arbustes soigneusement taillés.






Plusieurs bâtiments du Narita-san sont des biens culturels importants, comme la Pagode à deux étages de 25m de haut, datant de 1712 ! 


Les couleurs des plafonds entièrement peints sur bois sont tout simplement magnifiques.


Le petit bassin où faire ses ablutions pour se purifier avant d'aller prier, avec les fameuses "louches" pour se rincer les mains et la bouche. Le dragon veille sur ces eaux !



Dans le passage menant au Temple, de grandes sandales de paille, o-waraji, sont accrochées pour repousser les mauvais esprits.
Les visiteurs touchent ces sandales pour porter chance, et apportent également des sandales qu'ils ont confectionnées, en paille ou en tissu recyclé.


Sur un grand panneau sont accrochées des plaquettes en bois contenant des voeux ou des prières, ou Ema. Les Kami ou divinités les liront pour exaucer les souhaits.


Le reste du domaine du temple est contitué de plusieurs hectares d'un magnifique jardin, où même les plus vieux arbres bénéficient de "cannes" pour se reposer !




Dans le domaine apparaissent ici et là plusieurs autres bâtiments, la plupart tout en bois et étonnamment bien conservés...





Avant de quitter les lieux, nous croisons les écolières à la sortie de l'école, traversant l'enceinte du Temple pour rejoindre leur maison.


 La rue longeant le Temple est également connue pour ses échoppes traditionnelles et ses vieilles maisons.


Voici le marchand de Saké, reconnaissable à ces énormes ballots !





Je n'ai pas pu résister au plaisir de vous montrer cette boutique au nom si français !


 Nous croisons dans la rue de charmantes statues représentant les différents animaux du zodiaque !






Dans un autre petit temple beaucoup plus modeste, surgit une rangée de moines jizô, portant bonnet et bavette !


La suite dans la Partie 2 !!